Les commerçant sont tenus de mettre, à la disposition des consommateurs avant le 31 décembre prochain, des instruments de paiement électronique