Monographie de la wilaya

  • mono1
  • mono2
  • mono3
  • mono4
  • mono5
  • mono6
  • mono8
  • mono9
  • mono10
  • mono11
  • mono12
  • mono13
  • mono14
  • mono15
Index de l'article
Présentation de la Wilaya
Climatologie
Contexte administratif
Potentiel touristique
les endroits touristiques à Béchar
Toutes les pages

1- Monographiecarte

La wilaya de Béchar se situe au sud-ouest du territoire national. Elle est limitée :

• à l'Est par la Wilaya d'Adrar,

• à l'Ouest par le Royaume du Maroc,

• au Nord par les Wilayas de Naâma et d'El Bayadh,

• et au Sud par les Wilayas de Tindouf et d'Adrar.

-Vocation : Saharienne multiservices

- Wilaya limitrophes : Naama, Abadla, Béni Abbes, Kénadsa, Kerzaz et Béni Ouenif.

- Principaux pôles économiques : Zone industrielle et d’activités.

- Nombre d’unités industrielles :

- Privés : 03 (minoterie Profas, SARL TAIF, minoterie Sahraouia)

-Publiques : 02 (SPA ERIAD, EPE sud lait Igli) + 01 Briqueterie privé.

- Transport et voies de communication : RN : 530 Km

- Aéroports : 01

- Ports : Néant

-Rail : 130 km

Wilaya

Nombre d’habitants

Superficie (Km2)

Nombre des daïras

Nombre des communes

Béchar

308267

162200 km2

12

21

 Elle constitue un pole important dans le Schémas Régional d'Aménagement du Territoire (SRAT). Sa position spatiale et son tracé frontalier de plus de 600 Km avec le Royaume marocain lui confèrent cette vocation régionale de premier ordre. 

 Avec une superficie de 161.400 Km2, soit 6,77% environ du territoire national, la Wilaya de Béchar occupe le 6ème rang par rapport à l'ensemble des wilayas du pays. L'immensité du territoire et l'éparpillement des populations augmentent les distances entre les localités. A titre d'exemple, les communes les plus rapprochées entre elles sont distantes de 11 Km (Timoudi et Ouled Khodeir). Les plus éloignées sont celles de Ksabi et Tabelbala (588 Km) (cf. tableau des distances ci dessous).

distance entre wilaya et chef lieu

 Les chiffres en gras indiquent les distances séparant les chef-lieu de Wilaya (Béchar) et les chefs-lieux de commune.

 

Le territoire de la wilaya de Béchar est formé de cinq (5) principaux reliefs :

 •montagnes Les montagnes : Elles sont dénudées et parfois élevées. Citons Djebel Antar (1953 m), Djebel Grouz (1.835m) et Djebel Béchar (1206 m).

 •les oudes Les Oueds : Six principaux oueds sillonnent la wilaya. Du Nord au Sud on rencontre Oued Namous, Oued Zouzfana, Oued Béchar, Oued Guir, Oued Saoura et Oued Daoura.

 •Les vallées Les vallées : Ce sont des dépressions façonnées par les cours d'eau importants.

 Les principales sont celles de la Zouzfana, du Guir et de la Saoura.

 •reg Les Regs (Hamada) : Ce sont de vastes étendues rocailleuses. Les plus importantes sont celles de Guir et Daoura.

 • Erg  Les ergs : Ils représentent des massifs dunaires pouvant atteindre jusqu'à 300 m de hauteur. Les ergs existants portent le nom de Grand Erg Occidental, Erg Erraoui, Erg El Atchane, et l'Erg Iguidi.


2- Climatologie

soleil

 La Wilaya de Béchar est caractérisée par un climat de type désertique continental. On distingue deux zones :

- La zone de transition délimitée par Béni Ounif au nord et le parallèle d'Igli au sud : Très chaude en été (+ 45°C) et froid rude en hiver (2°C à 3°C) .Les précipitations sont de l'ordre de 60 mm/an. Les vents de sable sont fréquents et souvent violents (100 km/h).

- La zone désertique s'étend au-delà de Béni Abbès :

Les précipitations sont de l'ordre de 40 mm/an. Les vents de sable sont très fréquents.


 3- Contexte Administratif

L'administration locale de la wilaya est assurée par 21 communes réparties entre 12 daïras dont la moitié est constituée d'une seule commune.

Le tableau suivant montre la répartition administrative des communes par daïra.

Daïra

Communes

Daïra

Communes

01

BECHAR

BECHAR

07

TABELBALA

TABELBALA

02

BENI OUNIF

BENI OUNIF

08

IGLI

IGLI

03

LAHMAR

LAHMAR

09

BENI ABBES

BENI ABBES

MOUGHEUL

BOUKAIS

TAMTERT

04

KENADSA

KENADSA

10

EL OUATA

EL OUATA

MERIDJA

05

TAGHIT

TAGHIT

 

11

KERZAZ

KERZAZ

BENI IKHLEF

TIMOUDI

06

ABADLA

ABADLA

12

O.KHODEIR

O.KHODEIR

ERG FERRADJ

KSABI

MACHRAA H.B


 4- potentiel touristiquePotentiel touristique

La wilaya de BECHAR possède des potentialités touristiques importantes et encourageantes pour un développement touristique cohérent. Sa position géographique dans le sud ouest du pays et l’immensité de son territoire lui confèrent le rôle de portail du grand Sahara. Les belles vues attrayantes des dunes et des palmeraies, les paysages naturels non encore altérés, les coutumes hospitalières des habitants de la région et les infrastructures disponibles, sont autant de facteurs à même de constituer une assise solide pour l’essor du tourisme.

Infrastructures hôtelier 4-1 Infrastructures hôtelières :

La wilaya de Béchar dispose de 1.166 lits répartis entre 15 hôtels, dont 05 classés renfermant 571 lits. Trois hôtels de rang « 3 étoiles » sont gérés par l’Entreprise de Gestion Touristique de l’Ouest (EGTO). Les deux restants, classés « 2 étoiles » sont tenus par des privés. L’un est implanté à Taghit et l’autre au niveau de Béni Abbès.

Le reste de ces structures au nombre de 11 disposent de 595 lits et sont situés tous à Béchar, qui s’accapare à elle seule 13 hôtels toutes catégories confondues et 09 dortoirs totalisant 195 lits.

Dortoirs4-2 Dortoirs :

Ce sont des structures qui présentent un degré de confort très réduit par rapport aux hôtels. Sur les huit dortoirs que compte la wilaya une seule est située hors de la ville de Béchar en l’occurrence celle de Béni Ounif. Construite et activant initialement comme hôtel, elle fut transformée ces derniers temps en dortoir faute d’activité importante.

 

Agences de Tourisme 4-3 Agences de Tourisme:

Malgré les potentialités touristiques dont dispose la wilaya de Béchar, le nombre de structures de soutien reste très insuffisant, à telle enseigne qu’on enregistre seulement deux agences de voyage et de tourisme au niveau de toute la wilaya. Leur activité se limite à la vente de billets de voyage, l’organisation de  « OMRA » et des circuits touristiques. Les investisseurs potentiels restent confrontés au manque d’interlocuteurs professionnels à même de les orienter et les sécuriser dans leurs projets.

A titre indicatif, l’activité de ces agences durant l’année 2003 (Janvier à Octobre) a enregistré la prise en charge de 350 touristes résidents et 25 étrangers. Elles ont organisé 160 excursions au profit des écoles.

 4-4 Offices de Tourisme:

La wilaya de Béchar dispose de six Offices Locaux de Tourisme (OLT) dont le rôle est de faire connaître les potentialités touristiques locales que recèlent les communes tutrices. Les OLT existants sont :

• Office Local de Tourisme de BECHAR ;

• Office Local de Tourisme de KENADSA ;

• Office Local de Tourisme de TAGHIT ;

• Office Local de Tourisme d’IGLI ;

• Office Local de Tourisme de BENI ABBES ;

• Office Local de Tourisme de EL OUATA ;

 4-5 Artisanat :

L’artisanat est un élément important dans le système touristique national et local. Cette activité est pratiquée dans presque toutes les communes de la wilaya. Cependant elle souffre du manque de promotion Les spécialités les plus répandues sont:

Tissage- Tissage

Vannerie- Vannerie

Tapis- Tapis

Laine- Laine

Orfèvrerie-Orfèvrerie

Rahla- Rahla (selle de chameau)

- Armurerie; Poterie; Broderie....

  4-6 Hôtels classées et non classées

Localisation

Dénomination

Catégorie

Gestion

Chambre

Tél

Béchar

Antar

***

EGTO

80

049.81.71.61

Saoura

**

 

 

Privée

27

049.81.80.07

El Madania

Non

Classés

27

049.81.63.37

Saada

18

 

Torki

10

 

Sahara

27

 

El Laghreb ElArabi

26

049.81.55.35

La Palmeraie

21

 

Hamza

41

049.81.12.72

El Djazair

42

 

Er Rahma

15

 

Beni Ounif

Afric

 

 

 

EGTO

11

 

Beni Abbes

Rym

***

120

049.82.42.03

Taghit

Taghit

***

56

049.86.31.83

 4-7 Agences Touristique :

Dénomination de l’agence

Localisation

Activités

Tel

Lotfi Tours

Bechar

Billetterie et Organisation de Omra

 

Sahara Tourisme

 

SARL Bahja Tours

Organisation de Voyages et Omra

 


Les places touristiques de la wilaya de Béchar :

taghitTaghit : Est une commune de la Wilaya de Béchar en Algérie, située à 93 km au sud-est de Béchar. La région de Taghit s'articule autour d'une palmeraie longue de plus de 20 km. Elle est limitée à l'Est par le Grand Erg Occidental, Au Nord par Beni-Ounif et Bechar, au sud Igli et Beni Abbes et à l'ouest Abadla.

anigif6Tourisme

  • Dunes de sable de Grand Erg Occidental sur la hauteur de 745 mètres.

  • Extensions désert vallée Hmada et Oued Zozfana.

  • Oasis Palms sur l'extension de plus de 18 kilomètres sur la rive droite de la vallée  en suivant les six palais.

 

 kenadsaKenadsa :Est une commune saharienne d’Algérie de la wilaya de Béchar située à 22 km à l'ouest de Béchar. La commune de Kenadsa est située à la limite nord-ouest de la wilaya de Béchar, à la frontière avec le Maroc. Elle touche les communes de Boukais au nord, Lahmar au nord-est, Béchar à l'est et au sud-est, Abadla au sud et Meridja à l'ouest.

anigif7

carte beni abasBENI-ABBES : Situé a 250 km de Bechar sur la route nationale n°6 sur l'axe Bechar-Adrar, deux hôtels dont le Grand Erg communément appelé dans le temps hôtel "Citroën" construit par la maison Citroën pour ses relais dans le sud ouest, actuellement hôtel Rym de renommé mondiale où s'est déroulé il y quelques années le film "Thé au Sahara" du réalisateur italien Berlusconi Bertolucci.

 Le ksar Ghar-diba, à quelques mètres de l'actuelle station d'essence NAFTAL implanté sur les bords de la falaise qui surplombe Béni-Abbes, était protégé de remparts formant un grand cercle entourant l'ensemble de la surface, il subsiste encore des traces apparentes des murs de ce ksar qui est fondé par les Bni Hcien.

A l'entrée de la grotte sous la falaise à 3 mètres du sol se dresse un tableau figuratif de signes intacts, qui atteste la présence d'une des tribus qui ont marqué cette région. La légende de la naissance de la source de Beni-Abbes raconte que vers le 6éme siècle de l'hégire, Sidi Othmane venu d'Égypte campa avec son compagnon prés de la colline de Hmama durant trois jours, il enfonça son bâton par terre et ordonna à son camarade de ne le relever qu'après sa mort.

Son compagnon exécuta le vœu de Sidi Othmane et retira le bâton de la terre et à cet instant l'eau jaillit et depuis l'AIN de Béni-Abbes coulait. Situé à hauteur d'une des importantes dunes de sable du grand Erg Occidental, par son site naturel, la densité de sa palmeraie en forme de scorpion, son eau d'une qualité supérieure, Beni-Abbes est très séduisante.

Les deux Ksar que compte la ville dominent la rive droite de la vallée d'Oued Guir. Avec l'ermitage du père de Foucault, le musée, le vieux Ksar perdu au cœur de la palmeraie et et avec ses traditions Beni-Abbes présente un intérêt touristique certain.

 

carte abadlaABADLA : Ville connue par son oued dit "oued GUIR", par sa plaine de 3000 hectares de terres fertiles. Elle est connue également par un folklore unique dans la région qui est le hobby.

 KSOURS DU NORD : Trois ksars Boukais, Mougheul et Lahmar situés au nord de la vile de Béchar se distinguent par un folklore commun qui est le Hidous. Le ksar de Boukais encore intact, une promenade dans ses sombres ruelles vous replonge dans le passé lointain, il se distingue par sa source à l'eau tiède en hivers et le mausolée de sid El Hadj saint patron du village où de nombreux malades viennent invoquer la miséricorde divine.

Boukais  Lahmar   Mougheul

 

Tabelbala TABELBALA : Connu par le mystère de ses tombes géantes de 7 à 8 m de long par son dialecte qui sont difficile à comprendre. La tradition orale rapporte que lors de la prière du Sobh, le muezzin aurait aperçu des flammes à un endroit non loin de la mosquée, accompagné de quelques fidèles, il vint s'enquérir de l'origine du feu.

 Alors ils trouvèrent sept tombes encore fraîches et des traces de chameaux et depuis une coupole s'est érigée en l'honneur de ces sept hommes. Comme pour toute la région du Sahara, l'histoire de cette localité est difficile à écrire la légende raconte que vers le 6 éme siècle de l'hégire, les habitants de Taghit étaient si nombreux (KOUM), de là viendrait l'appellation de Béni Goumi.

 A cette époque serait apparu un homme saint, qui avait quitté sa ville à Baghdad et s'installa à Taghit pour prêcher le coran, ce saint s'appela Sidi Mohamed Bayazid, après sa mort une Kouba (stèle) sera érigée entre Berrebi et Bakhti en son honneur et qui portait son nom jusqu'à nos jours.

 

 

 

Opérateurs Economiques

Publication du Ministère

Identification



FacebookTwitterGoogleYoutube
algérie météo